Ils essayèrent d’aller aux 24 heures du Mans

Le Mans et les motards qui disparaissent
Share on Google+Digg thisShare on TumblrShare on FacebookTweet about this on Twitter

MotardConnard : les égarés du Mans

Chaque année, la ville du Mans se retrouve délaissée, flouée par 2 ou 3 énervés.
Une réalité qui devrait encore cette année nous faire marrer.

L’évaporation en allant au Mans

C’est un phénomène inexplicable qui se produit depuis une dizaine d’année aux abords des courses motocyclistes du Mans. Il parait que ce phénomène se produit également aux ailleurs en France, pourtant personne n’arrive à l’expliquer.

Des Motardconnards sont signalés au départ de leur garage, pourtant jamais ils n’atteindront le circuit Bugatti las de vivre la même histoire année après année.

Les faits

Il est souvent très tôt lorsque MotardConnard rejoint ses potes. Le voyage n’est pas si long, les conditions plutôt clémentes. La route est propre, la circulation fluide. Le moteur tourne rond et les tours commencent à chanter telles les sirènes de l’Odyssée. La gomme tiédit et le grip ne demande qu’à s’accrocher à l’asphalte échaudée. La température monte entre MotardConnard et sa monture.

Les vibrations augmentent, la tension est palpable. MotardConnard et la dame ne font plus qu’un. Les cuisses et croupe fusionnent, le souffle s’accélère, tout défile si vite… Les perles de sueur font leur apparition. Le tour de main de MotardConnard est rude mais précis, appuyé mais dosé. Le plaisir est instantané.
Les sirènes se font plus pressantes mais désormais elle n’appartiennent plus à l’Odyssée. Simplement à la Marée Chaussée. MotardConnard tu t’es fait niquer.
Comment peux-tu encore penser qu’aller au Mans en roulant à 260 km/h passerait comme ça, hop, « discret ».

 

Sérieusement.
TOUS LES ANS T’AS UNE BANDE D’ACHARNÉS QUI SE FAIT CHOPPER ! Hop le permis. Envolé.
Il vous faut quoi les gars pour comprendre que ça ne va pas marcher ??

L’autoroute n’est pas un circuit. C’est une route entourée de Képis.

 

Share on Google+Digg thisShare on TumblrShare on FacebookTweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *