Fin des 100ch : Liberté ou piège à cons ?

Share on Google+Digg thisShare on TumblrShare on FacebookTweet about this on Twitter

Fin des 100ch : Liberté ou piège à cons ?

A 6 mois de la prétendue fin de la « Loi des 100ch », la motardosphère s’agite suite à la réunion du 21 mai entre la FFMC et le délégué à la sécurité routière : Emmanuel Barbe (pas de jeux de mots svp au fond de la salle !)

Tous les petits motardconnards étaient joyeux à l’idée d’enfin avoir la totalité des canassons de nos moulins.

 

Quel est le problème ?

Nos amis de MotoMag rapporte ici, qu’à l’issue de la réunion entre la FFMC et M. Barbe, l’Etat envisagerait de « troquer » la possibilité de débrider légalement une moto achetée avant 2016 contre … le contrôle technique pour tous les deux roues ! Pour rappel, on doit la fin de cette limitation à Bruxelles. Ce n’est pas une faveur faite aux motards !

 

Pourquoi l’état peut-il se permettre de nous proposer ce troc ?

Le motardconnard, qui a pourtant bien du mal à utiliser plus de 60 ch sur sa monture, se plaint depuis 30ans de cette loi. La FFMC a gardé cette revendication aussi longtemps. Les tracts mentionnant ce point sont légions. Même à une époque où l’on nous bourre le mou avec la sécurité routière : on demande plus de puissance ! Logique.

Pourtant, nous savions depuis des années que cette loi franco-française était appelée à disparaître grâce aux règles européennes sur la libre circulation des biens.

 

Dès lors, pourquoi ne pas avoir changé de discours ?

Pourquoi ne pas avoir mis en avant les vrais problèmes que sont : l’état des routes, l’utilisation du gravier, les flaques de gazole, les glissières, le comportement des autres usagers, … ? Aucune idée.

 

Qu’est-ce que ça aurait changé ?

La fin de cette loi n’étant pas une priorité pour nous, cela ne représenterait plus une monnaie d’échange. Et peut-être qu’aujourd’hui nous pourrions imposer un troc nous aussi …

« Nous, motards, avons fait beaucoup d’efforts pour faire descendre la mortalité sur la route. Les infrastructures ne sont toujours pas adaptées à de tels engins en l’état, nous sommes contre l’abrogation des 100ch pour le moment. »

L’opinion publique face à ce genre de discours aurait sûrement été plus réceptive qu’à notre « On veut plus de puissance, et on veut surtout pas de contrôle technique comme les autres ». L’abrogation aurait eu lieu, nous avions le débridage et l’opinion publique avec nous.

Share on Google+Digg thisShare on TumblrShare on FacebookTweet about this on Twitter

2 comments

  • bon, soit tu as mal lu, soit tu as mal compris.
    La fin des 100 cv est acquise depuis plus d’un an.
    La FFMC n’a aucun intérêt a négocier quoi que ce soit.
    Par contre, il y a le rétrofit, c’est a dire le débridage (légal) des motos immatriculées en 106 CV ou moins et qui demain pourront avoir une puissance libre.
    C’est a ce sujet que le législateur veut imposer un « contrôle technique » pire, il veut des meules en état « type mine » pour changer la carte grise en full.

    C’est la qu’est le combat de la FFMC, demander moins de contraintes….

    Vala, si tu ne comprends pas quelques chose, ou si tu comprends de travers, tu peux toujours prendre ton téléphone et appeler la FFMC 😉

  • Moi je suis pas d accord car déjà beaucoup de harley davidson ne passeront pas au contrôle technique du a leur kit nommé: stage 1 par exemple. Et c’est pareil beaucoup de moto ne passeront pas sachant que des gens retape des moto légendaire donc pas au norme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *