Motard vs. Motard. Tribune d’un MotardConnard

Share on Google+Digg thisShare on TumblrShare on FacebookTweet about this on Twitter

Coup de gueule  d’un MotardConnard en colère

« Ô toi MotardConnard!

Oui toi le MotardVachard ! Toi qui klaxonne, qui colle, toi qui queue de poissonne !

Toi qui t’énerve, rupte et éructe !

Ta façon de rouler n’est pas louable. Elle n’est ni digne, ni estimable ! »

Rien n’est totalement noir ou blanc. Les choses sont infiniment plus compliquées, comme vous le savez.

Les Hommes (mesdames… un peu de sérieux), et plus particulièrement les MotardConnard(s), sont imparfaits. Les actes, les décisions que nous prenons nous sont dictées par une infinité de facteurs.

Cette tribune s’adresse au MotardConnard, ici le vrai, le pur, le dur, le SuperConnard. Celui qui pousse. Celui qui colle. Le gluant. Le coulant. L’inconscient.

« Nous sommes tous le MotardConnard d’un autre » me direz vous. Vous avez raison !

Tous les jours, nous croisons sur notre route un MotardConnard étourdi ou dangereusement lent, qui ne met pas ses clignotants… Il nous bouchonne, nous met en danger, enchaine les incivilités.

Mais au final, qui sommes nous pour le juger ?

Connaissons-nous le MotardConnard caché sous le casque ? Connaissons nous les conditions dans lesquelles il roule ? Rodage, incident mécanique, retour d’accident, fatigue, maladie, perte d’un proche, perte d’un emploi…

Plutôt que de nous énerver, de nous agacer, reconnaissons et acceptons qu’il nous soit déjà arrivé de rouler dans certaines de ces conditions.

Acceptons la différence et Partageons la Route en toute Sécurité et Sérénité.

 

 

Share on Google+Digg thisShare on TumblrShare on FacebookTweet about this on Twitter

3 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *