Prévention Routière : Un motard encastré dans le cul d’un Camion

Share on Google+Digg thisShare on TumblrShare on FacebookTweet about this on Twitter

Prévention Routière : MotardConnard dans le rétroviseur!

Camion porteur de la campagne de sécurité routière à l'égard des motardsAttention ! Onde de choc !

La Sécurité Routière de l’Essonne fait appel au cul des camions comme support de sensibilisation sur le thème des deux-roues motorisés (2RM)!

Et contrairement à certains dont le sport national est de taper sur les campagnes de la sécurité routière, je ne peux que saluer l’initiative. 

Fragilité et visibilité

Et oui. Ils ont osé. Utliser un support mouvant ET adapté à la circulation. Chapeau.

« Dans le cadre de son plan départemental d’actions de sécurité routière (PDASR) 2014, la préfecture de l’Essonne a souhaité bénéficier d’un vecteur de communication fort. Le but : sensibiliser les automobilistes à la vulnérabilité des 2RM. » nous explique Motomag. Le site aurait pu ajouter « rappeler aux automobiliste l’utilité du rétroviseur en voiture ». Oui je sais. MotardConnard

Ici le MotardConnard n’est ni présenté comme un fou furieux, ni comme un être invisible. Pourtant, il ne porte pas de dispositif rétro-réfléchissant le con !

Ce visuel sera affiché pendant six mois sur l’arrière de 30 camions circulant en Essonne et dans toute la France. Le slogan « attention fragile ! » a pour vocation d’inciter les automobilistes à prêter plus d’attention au MotardConnard, qui restent les usagers les plus fragiles et les moins vus sur la route.

Deux tiers des accidents de moto sont aussi des accidents de voiture, et relèvent de la responsabilité de l’automobiliste, nous rappelle le magazine…

Camion porteur de la campagne de sécurité routière à l'égard des motards

Nous espérons que d’autres régions, dont la densité de circulation ne cesse d’augmenter, suivront et relaieront cette belle initiative !

Share on Google+Digg thisShare on TumblrShare on FacebookTweet about this on Twitter

2 comments

  • Voila qui est intéressant !

    Quel est le bilan d’une telle campagne ?

    • Pas sur que ce soit mesurable… Comme un panneau publicité ambulant.
      Je crois d’ailleurs qu’elle continue. Je n’ai encore jamais croisé l’un de ces camions…
      Initiative à multiplier. Simplement de la sensibilisation. Pas de la dramatisation ou de la culpabilisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *