[TÉMOIGNAGE] Je suis un gros con mais je me soigne

Share on Google+Digg thisShare on TumblrShare on FacebookTweet about this on Twitter

Camembert 1er : « Je suis un gros con mais je me soigne »

 

Notre Camembert 1er s’exprime en ce jour de celui qui aura la plus grosse kékette.

motardie-pays-motard-motoPar Motardie.

Je ne sais pas si vous le savez (mais je doute fort que ça vous ai échappé) mais il y a un championnat régional du connard tous les jours sur nos routes.

Ce matin, j’ai bien l’impression d’avoir décroché un prix… Pour une fois que je gagne un truc !
Il y avait 2 façons de raconter cette histoire :
La première en mode « je suis un motard et les caisseux c’est tous des cons » .
La deuxième en étant un poil plus réaliste.
Pendant les 10mn qui ont suivi, j’étais plutôt sur la première, et au fil de mes réflexions… J’ai décidé d’être plus honnête : Je suis un gros con !
Voici pourquoi.
Je sors de l’autoroute, il me faut de l’essence.
1er rond point, je vais en face, un automobiliste venant de droite décide qu’il a la place de passer en me grillant légèrement la priorité.
Grands gestes, je lui montre que je suis faché, il me laisse passer.
Montage de bourrichon interne à base de « gnagnagna gros con » 
La station est à 50m, il me suit… Il me suit ?
Montage de bourrichon niveau 2 : bouilloire.
En fait il veut aussi de l’essence, et prends la pompe juste à coté, c’est son droit.
Ma bouilloire commence à siffler, je sais pas pourquoi, peut être les fajitas d’hier soir… Le tabasco toussa.
Je lui saute sur le râble, « vous m’avez pas vu… etc » 
Mauvaise foi «  fallait rester à a droite je me serais pas engagé » 
Plop ! le couvercle de la cocotte vient de sauter et la vapeur tourne.
Il est tout petit, pas très frais, je fais 1m80 et 95kg ça dois aider aussi à sortir la vapeur 
«  Plus petit ton ennemi est, plus agressif tu seras ! » Proverbe de Jedi bourré.
Insultes, il est petit mais courageux, il se rebiffe… 
Je pense quelques secondes à en venir aux mains, une bonne tarte ça défoule. Mais je dois garder un semblant de conscience, je me contente de beugler comme un abruti.
Je promets des pêches, des tartes, des pains… Tout un arsenal délicieux si on les sort du contexte, complètement ridicule dans le cas présent.
Je me colle l’affiche devant tous les clients de la station, bien planqué dans mon casque.
Au final, bien heureusement, j’ai tapé personne, il devait pas être assez petit !
Passé les 10mn de redescente de la pression, je m’en veux… 
Mon Jimini Cricket perso passe à l’attaque :
« il t’avait pas vraiment mis en danger » 
«  pourquoi tu t’énerves comme un con ? » 
«  c’est bien joli de défendre l’image motarde, si c’est pour gueuler comme ça »
… J’en passe et des meilleures
J’ai toujours pas compris, je suis comme ça ! 
Soupe au lait et pas très malin.
Faites ce que je dis, pas ce que je fais… Les conseilleurs ne sont pas les payeurs… Charité bien ordonnée… etc
Je vais arrêter de concourir au Championnat du connard
Enfin j’espère.
je serais bien capable de regagner un trophée !
Fait chier…
Share on Google+Digg thisShare on TumblrShare on FacebookTweet about this on Twitter

6 comments

  • Excellent !!!!

  • Hey Camembert, la route c’est surtout une bonne leçon de vie en matière de self-control. J’espère que pour toi tout va bien et que tu t’es pas trop énervé. C’est vrai qu’il y a beaucoup d’automobilistes pas très respectueux, mais des motards aussi. En bref, il y a des cons dans les deux camps! 😉

    Si ça t’intéresse, j’ai un petit blog de moto que tu peux passer voir ici, n’hésite pas à regarder nos derniers articles également! Voici le lien : https://www.motofrance.fr

    • «  » »En bref, il y a des cons dans les deux camps! «  » »

      C’est ça qui est stupéfiant de connerie chez le motard moyen, considérer qu’il fait partie d’un camp…

  • Je n’ai jamais compris le sens de « motardie » ou le mec qui est derrière ce label ??

    Dans tous les cas, la violence est d’une bassesse réservée, aux écervelés. Ce n’est pas toujours le plus grand ou plus gros qui gagne. (Samuel 17, 1-58)

    • Je suis extrêmement déçu que le concept ne soit pas compris par tous… Je songe sérieusement à me suicider en allant débattre avec tout un tas de cul bénis qui ne s’énervent jamais lorsque leur sacro-saint 1er degré est attaqué, ou à me convertir.
      Je finirai donc par une citation moi aussi « Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font. Ils se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort parce qu’ils étaient vraiment des enfoirés » (Camembert 12 tiret 28 virgule 2) Bisous

  • Avec un petit soupçon de mauvaise foi je partage ce témoignage qui me ressemble parfois .
    A la seule différence je ne fais pas 1m80 … LOL !
    Mais j’ai une sacré gueule … Yarf !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *