Légende de Camembert 1er | Motard Connard

Share on Google+Digg thisShare on TumblrShare on FacebookTweet about this on Twitter

La légende de Camembert 1er

Souvenez-vous, la Motardie: Doux pays de notre enfance et de l’insouciance. Où le Motard Connard peut s’épanouir en toute tranquillité sans jamais être inquiété.

La Motardie, c’est également le mythe de Camembert 1er (C1er). Fondateur à ses heures, plongeur pour son plus grand malheur.

Ce mythe, c’est à votre ménestrel préféré de vous le conter.

Camembert 1er gaiement dans la campagne s’en allait, accompagné de son fidèle destrier. Haletant, sa poignée d’accélérateur essorée gaillardement, c’est avec inspiration qu’il proposa à ses troufions un détour par un point de non retour. « Et si nous passions par un Gué » il s’écriait. « La dernière fois, ça s’est très bien passé, j’ai pu traverser! » tentait-il de rassurer.

Fort de sa première expérience, c’est avec force mais prudence qu’il s’élance.

C’était sans compter sur les algues dans le fond, glissantes comme du téflon.

Entrant dans l’eau, tel un lourdaud, c’est le cul mouillé qu’il finit et c’est ballot !

Sa monture, qui entre temps a perdu toute son allure, se noie et patatra que c’est froid !

Les pages s’écrient « mais nage abruti ». Moqueries, Railleries, Notre C1er perd pied. « Mais quelle connerie » qu’il leur dit. La moto, et oui, un bi, tel un remorqueur reste au top : « plop plop plop ». Quel moteur, mais surtout quelle frayeur.

Luttant contre les flots, armant ses biscotos, C1er la redresse avec allégresse.

Camembert 1er et son destrier son sauvés. Mais leur réputation en a pris plein le fion.

Depuis, sur tous les réseaux sociaux Camembert 1er est gaussé.

 

Dans cette aventure, une icone a pu être sauvée. Il nous incombait de vous la partager.

 

Motardie et le gué

Motardie et la traversée du gué

Retrouvez ici notre chère Motardie.

 

Chez Motard Connard, nous autorisons et publions toute réponse :

 

Share on Google+Digg thisShare on TumblrShare on FacebookTweet about this on Twitter

7 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *